Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2017

« VÉRITE SAINTE, TU ES ENCORE COMME ENSEVELIE DANS LES SÉPULCRES ; MAIS TU Y AS ÉTÉ ENTERRÉE VIVE. »

d02.jpg

« In momento in ictu oculi in novissima tuba canet enim et mortui resurgent incorrupti et nos inmutabimur. » (1 Corinthiens, 15 :52)

 

« Tu renaîtras de toutes les régions de la terre, et tu replongeras la mort dans son tombeau, pour qu’elle s’y convertisse en pourriture. C’est le Seigneur lui-même qui te relèvera, et qui fera flotter tes enseignes aux yeux des nations. Que vous a-t-il dit ? Toutes les armées qui auront été préparées pour vous blesser, ne porteront point contre vous ; et vous jugerez vous-mêmes toutes les langues qui seront élevées contre vous, pour vous faire condamner. C’est là l’héritage des serviteurs du Seigneur ; C’est ainsi qu’ils trouveront justice auprès de moi, dit le Seigneur. Vous donc, tristes victimes des afflictions humaines, redoublez d’efforts pour ne pas laisser éteindre en vous le flambeau des consolations. Le trajet est court : vous voyez déjà l’autre rive. Ne vous restât-il qu’une étincelle de la vivifiante espèce, conservez-la précieusement. Quand vous arriverez dans les régions de la vie, il ne vous faudra que cette étincelle pour les embrasser toutes entières, et les rendre à jamais toutes lumineuses pour vous. Parce que les substances qui les composent sont plus faciles à enflammer que celles de la foudre même, et plus mobiles que les éclairs. »

L.- C de Saint-Martin, L’homme de désir (1792), 14.


En un instant, en un clin d’œil

Les morts se relèveront, incorruptibles

 

Les commentaires sont fermés.